Un soir début novembre : Comme tous les soirs (d’octobre à avril-mai environ), j’ai froid aux pieds et le seul moyen de les réchauffer est d’enfiler une paire de chaussettes en laine… Seul soucis, je n’ai que 2 paires de chaussettes en laine… “Qu’à cela ne tienne ! me dis-je alors. Je vais m’en tricoter une nouvelle paire.”

A ces mots, je plonge dans mon stock de laine pour choisir l’écheveau parfait et, sans un regard pour ma longue liste de patrons à tricoter un jour dans laquelle j’ai de nombreux patrons de chaussettes (sur Ravelry), je me lance dans une improvisation totale avec le fol espoir de les avoir finies avant Noël (vous voyez où je veux en venir)

Deux mois après (Noël), j’ai de nouvelles chaussettes dorées pour me réchauffer les pieds !

J’ai profité de cette nouvelle paire pour apprendre de nouvelles techniques comme le Judy’s magic Cast-On, pour commencer vraiment au bout du pied, sans couture, et le tricot des deux chaussettes en même temps, ce qui m’a permis d’éviter le “syndrôme de la 2ème chaussette” et d’avoir ainsi deux chaussettes finies en même temps !

Je me suis même amusée à glisser une petite bande de dentelle sur le dessus du pied et de la jambe et à jouer avec des mailles glissées sur le talon ! Et le résultat me plaît bien !

Pour tout vous dire, j’ai pris quelques notes et j’envisage déjà une nouvelle paire de chaussettes (pour qu’elle soit prête pour l’automne 😉 )