ou boîtàpelotes, c’est comme vous le voulez…

Aujourd’hui, je veux vous présenter un peu plus en détail un bel objet en vente dans ma boutique en ligne : la boîte-dévidoir !

Qu’est ce donc, me direz-vous ? Et bien, c’est tout simple : la boîte-dévidoir est une boîte (comme son nom l’indique) pour contenir et ranger la pelote de laine avec laquelle vous travaillez. 

L’idée de la boîte m’est venue il y a un petit moment déjà, mais il a fallu du temps pour la mettre en application.

Je ne sais pas vous, mais moi, lorsque ma pelote part se promener et se coincer dans des endroits improbables pendant que je tricote, m’obligeant à poser mon en-cours pour aller la chercher, la décoincer, voire même parfois la démêler, je peste… Et je ne vous raconte même pas quand le chat s’en mêle : ça devient alors vraiment du grand n’importe quoi !

J’ai longtemps cherché une solution pour contenir mes pelotes, me tournant très souvent vers des sacs (en papier, en tissu, en plastique…) sans en être jamais totalement satisfaite. Et puis, un jour, mon beau-frère m’a offert une jolie boîte en bois et, à force de l’admirer tous les jours sur mon bureau à côté de mon ordi, je me suis dit que c’était peut-être la solution. Celle qui m’avait inspirée était trop petite pour ce que je voulais, mais elle m’a donné des idées, alors, j’ai pris des mesures, fait des dessins et imaginé/rêvé ce que ma “boîte à laine” (comme je l’appelais alors) pourrait être.

Je savais bien que je ne pourrais pas la fabriquer moi-même (mes connaissances en menuiserie étant plus que très limitées) alors j’ai cherché un menuisier qui pourrait la faire pour moi et je l’ai trouvé !

Il aura fallu pas mal de tests et de dessins pour en arriver là, à LA Boîte, celle qui colle pile-poil à ce que j’imaginais, mais qu’est ce que je suis fière du résultat : du chêne français, travaillé par un menuisier local (70), une finition toute naturelle à la cire d’abeille pour un rendu beau, simple et design.

La boîte-dévidoir (c’est son petit nom maintenant) est donc toute simple, sans fioriture, en chêne massif, clair, ciré à la cire d’abeille, et terriblement efficace pour faire ce pour quoi elle a été conçue : contenir et protéger nos pelotes de laine pendant qu’on tricote, crochète, tisse, sans entraver le moins du monde le débobinage de la pelote grâce à la large fente qui va du milieu d’un côté au milieu du couvercle.

Et en plus, elle est tellement jolie que je n’ai même plus de scrupules à tout laisser (en-cours, pelote, boite) à côté du canapé !