Il est des rencontres qui se font, un peu par hasard, et qui apportent tellement…

Il y a un an, lors d’un stage musiques et danses, je rencontrais Chantal : premier contact. Puis, ce printemps, de nouveau, un stage musiques et danses, et Chantal était elle-aussi là (en fait, d’une fois sur l’autre on retrouve toujours les mêmes têtes et c’est chouette !). Nous avons bien sympathisé et nous sommes même carrément acoquinées lors d’une des rares après-midi de temps libre pour aller visiter toutes les deux une chèvrerie angora dans une petite vallée perdue dans les Hautes-Pyrénées. Nous avons beaucoup parlé : de ce que je faisais, de mon entreprise que je lançais, du festival Le Lot Et La Laine (pas trop loin de chez elle), de sa fille qui tricote et file et aime tout ce qui à un rapport à la laine… Nous sommes revenues de la chèvrerie les bras chargés de “souvenirs” pour nous et pour sa fille. A la fin du stage, nous nous sommes promis de nous revoir au prochain stage (malheureusement, pour cause de bidon rond, je n’irai pas) et surtout au festival Le Lot Et La Laine où elle irait avec sa fille.

Au festival, j’ai donc revu Chantal et rencontré Fany, sa fille, et tout a semblé simple, comme si on se connaissait depuis très longtemps : l’amitié était là ! Point ! Rien de plus à dire ! La preuve, elles ont passé l’après-midi sur mon stand avec moi, à crocheter, filer, papoter… C’était naturel !

Et hier, j’ai reçu un beau cadeau de toutes les deux, histoire de mettre en pratique tout ce que m’avait expliqué Fany : deux beaux petits tas de fibres tout doux tout doux de merinos et mohair lavés, teintés et cardés à la maison…

 

Merci Chantal ! Merci Fany !
Ca me touche beaucoup !

J’espère qu’on arrivera à se revoir très vite !