Bah alors, Louise, tu nous le fais ce compte-rendu de ta dernière virée parisienne ?  oui, oui, oui, ça vient, ça arrive, mais je dois avouer que le retour à la réalité à été un peu dur et le fait que notre joli bébé a décidé de “faire ses dents” pendant le we et en début de semaine n’a pas aidé… Mauvaise excuse, je suis d’accord, mais voilà mon compte-rendu ! préparez-vous à un roman textes et photos !

Je vous avais donc laissé mercredi 21 novembre avec l’inventaire de mon sac pour ma virée parisienne (D’ailleurs, Mme Archibald, je n’aurai pas osé porté mon pyjama au salon : il est quand même bien transparent !). C’est que j’avais beaucoup réfléchi à l’organisation de cette virée que j’attendais avec impatience. En effet, cela faisait plusieurs années que j’entendais parler de ce super salon de loisirs créatifs et je n’avais encore jamais eu l’occasion d’y mettre les pieds. Je suis sûre que vous devinez mon excitation !!!

Déjà, j’ai réfléchi longuement à quel jour y aller avant de réserver mes billets de trains. Je me suis dit que le mercredi jour d’ouverture (et des ateliers maman-enfants) ainsi que le week-end devaient être très chargés, me restait le jeudi ou le vendredi. Capucine allant à la crèche le jeudi, j’ai préféré prendre cette option là, et puis, ça me permettait d’en profiter tout en ayant mon week-end avec ma puce et son papa (quoique, vu qu’elle a fait ses dents, j’aurai préféré rentrer bien plus tard !).

Après, il a fallu préparé mon parcours. J’ai donc lu attentivement celui que Nathalie nous proposait (causant par la même des problèmes de santé à son banquier) et j’avais parcouru en long en large et en travers la liste des exposants. Afin de ne pas non plus exploser mon budget, je m’étais aussi fait une liste de choses que je souhaitais acheter, avec un ordre de priorité, pour ne pas oublier d’acheter le plus important et pour quand même garder à l’esprit les petits plus sur lesquels je pourrai craquer…

Et voilà, mon sac de voyage sur le dos, mon sac à tricot dans les mains, mes billets de train et mon entrée (gagnée grâce à Abracadacraft) sous le bras, j’ai abandonné fille et mari pour aller me perdre un jour et deux nuits à Paris !

Pour le premier voyage, au menu, un peu de lecture, beaucoup de sieste et un peu de tricot

Après une chouette soirée resto-bar à musique avec une copine, et une nuit un peu trop courte, j’ai été récupérer ma soeur (qui avait décidé de se joindre à moi 2 jours plus tôt) à la gare et nous avons commencé par déambuler dans les rues de Paris : le Marais, Île Saint-Louis, Île de la Cité, Louvres et jardin des Tuileries, avant de nous diriger vers la Porte de Versailles. Si nous avons bien profité de cette ballade au grand air, je note pour la prochaine fois qu’il vaut mieux ne pas s’user les pieds avant et aller directement au salon C&SF où l’on fatigue déjà pas mal ses pieds !

Arrivées devant l’entrée de Paris expo, nous avons pu admirer la déco en yarn bombing du portail et c’est à ce moment là que je me suis rendue compte que j’avais oublié de faire et amener un pompom. Bouhouhou ! j’étais triste, j’avais trouvé l’idée super chouette et originale…

A l’entrée de Paris expo, la porte est joliment décorée…

Après avoir acheté la place de Noémie (note pour moi-même : acheter sa place sur internet, ça va beaucoup plus vite et ça évite de faire la queue !), nous avons pu entrer dans le salon aux alentours de midi. A peine passer l’entrée, nos ventres (enfin, surtout le mien !) se sont mis à gargouiller. En voyant la queue devant les sandwisheries (ça existe comme mot ?), on a pris peur et on a adopté une autre technique (non, on n’a pas fait une diète…) : Noémie est ressortie du salon avec un petit coup de tampon, pour voir si ça allait plus vite sur les stands dehors, pendant que je continuais à faire la queue à l’intérieur (sait-on jamais, ça aurait tout d’un coup pu avancer super vite !). Ca ne vous étonnera pas si je vous dit que pendant que Noémie allait acheter nos sandwish et revenait, j’avais avancé d’un mètre (sur 25 m, c’est pas si pire !). (Note pour la prochaine fois : acheter son sandwish (voir le préparer soi-même) avant d’arriver au salon !)

Prête à rentrer dans le vif du sujet !

Une fois mon estomac calé, on a regardé le plan une première fois pour se repérer et on a enfin pu se lancer à l’aventure. Un petit passage sur le photo booth de Marie claire idées et on a filé direct vers l’allée de l’inspiration où j’ai tout mitraillé !

Et une jolie photo souvenir, une ! Courtoisie de Marie Claire Idées !

J’adore ces sapins réalisés à partir de nos matériels créatifs, spécialement celui de Fifi Mandirac, au milieu, pour notre maison en travaux, ça serait parfait !

Le noël blanc m’a plu. Je n’y peux rien, j’adore les bougies (même si celles-ci sont électriques), j’en mettrai partout dans la maison !

Ces jolies boîtes m’ont fait de l’oeil (Rah ! Le mauvais jeu de mot même pas volontaire au départ), mais non, non, non, je n’ai pas craqué, ça n’était pas sur ma liste !

Après l’allée de l’inspiration, nous avons continué tout droit vers l”expo Le Noël feutré, de jolie choses, d’autres un peu moins inspirantes, mais j’ai littéralement fondu face aux jolis piou-piou et aux petits lapins

Craquants, non ?

Et ensuite, nous nous sommes lancées dans les allées, en commençant par le coin “Fil & aiguilles”, puisque c’est le coin qui m’intéressait le plus. J’ai bloqué sur cette machine a broder, c’est impressionnant le nombre d’aiguilles et de bobines  : vous vous imaginez devoir installer tous les fils ? Moi pas ! C’était un peu du spectacle pour moi, mais comme je ne brode pas, je ne suis pas restée à baver devant.

Impressionnante machine !

Et ensuite, nous avons enchaînés toutes les allées, les unes après les autres. Pour ce premier passage (car il y en aura un deuxième) , peu d’achats (seulement les obligatoires) : deux écheveaux chez Laurence (quel plaisir de te rencontrer !) et un kit de poupée (Ho ! Le choix cornélien !), mais énormément de repérage, notamment parmi les patrons de couture pour enfants et les tissus. Si j’ai pu admirer les nouveaux patrons C’est Dimanche (et voir Soeur Alma par la même occasion), j’avais envie de tester des patrons d’autres marques et j’ai ainsi découvert avec attention tous ceux présents sur le salon !

Mes premiers achats chez Graines de Laine et Marotte&Cie

Au hasard des allées, j’ai aussi découvert quelques jolies petites choses qui, ne figurant malheureusement pas sur ma liste, n’ont pas fini dans mon panier, mais je garde les idées pour plus tard : dans le désordre, des décoration en feutrine (pour Noël, ce serait chouette !), les kits doudou La Sardine, qui me faisait trop envie et des systèmes de fermetures magnétiques très ingénieux et fort beaux (mais un peu cher pour ma bourse !).

Petites inspirations

Après ça, on a cherché et trouvé avec bonheur l’Oisive’thé pour faire une pause bien méritée et souffler un peu et aussi, par la même occasion, regarder leur laine. J’étais triste de ne pas voir de MadelineTosh, car je désirai leur en acheter un écheveau, mais Aimée a été adorable et m’en a fait mettre un de côté à la boutique pour que je puisse en avoir un !

Petite pause bien méritée à l’Oisive’thé

Après un bon thé bien revigorant, nous avons replongé dans les allées, toujours du côté “Fil&Aiguilles”, mon repérage étant fait, et mon premier bilan budget effectué, je pouvais enfin librement acheté patrons et tissus (dans la limite de mon budget quand même !). Mais d’abord, nous sommes passées sur le stand des éditions Eyrolles : il me fallait le livre “Photographiez vos créations”. Je pensais me le faire offrir à Noël, mais je n’ai pas pu attendre ! Si j’ai craqué toute seule pour des patrons Blousette Rose et Papillon&Mandarine pour Capucine, j’ai aussi réussi à convaincre Noémie, grâce à Marie qui a si gentiment pris la pause pour nous, d’acheter à moitié avec moi un des exemplaires papier des patrons Minute et Must-have (comme ça, ça pèse moins sur le budget). Et je me suis bien débrouiller, puisque pour le moment, c’est moi qui les ai, mais promis Noémie, je te les amène à Noël !

Et on replonge pour les tissus et les patrons…

Et ensuite, alors que l’après-midi était bien entamée, nous avons enfin parcouru les autres allées du salon. J’ai ainsi pu voir un très fort bonimenteur en action (2 fois, parce qu’on est repassées devant tellement il était drôle) et un homme très habille avec une scie à chantourner. Impressionnant ! Mais on n’a rien acheter.

Par contre, devant le stand de parfum à la carte Candora (ça fait longtemps que je me cherche un parfum), j’ai craqué, et j’ai réussi, grâce à mon charme et mon sourire ravageur (Humhum !) à leur faire vendre des petits échantillons (ce qu’ils ne faisaient pas normalement) pour que je puisse tester à la maison…

De sacrés bons vendeurs/techniciens !

Pour la partie “Papier & Couleurs”, comme je ne fais pas du tout de scrap, cela m’a moins intéressée, mais j’aurai adoré craqué pour des rouleaux de masking-tape ou des petites pochettes de Lovely tape ou encore sur un de ces très beaux papiers japonais d’Adeline Klam ! Mais j’avais déjà utilisé tout mon budget… Ce sera pour l’année prochaine (ou, message subliminal à la famille, pour Noël si des gens qui ne savent pas quoi m’offrir passe par ici… ;-p j’aime beaucoup celui turquoise tout en bas devant ou le bleu un peu plus foncé juste derrière ou encore celui là découvert sur leur site) !

Je verrai bien un de ces jolis papiers dans un cadre dans notre chambre…

Enfin, ce fut le moment tant attendu du goûter d’Abracadacraft. Ce fut un plaisir de rencontrer Nathalie et le reste de l’équipe, les professionnels et les blogueuses présentes. Ce fut un très bon moment et j’ai aimé rencontré tout ce petit monde. En plus, petit bonheur supplémentaire, une main innocente a tiré mon numéro au tirage au sort et j’ai gagné un chouette livre de couture ! J’espère vous en montrer des réalisations très bientôt !

Et très vite (trop vite), il a fallu nous quitter. Sincèrement, j’étais très heureuse de rencontrer tout le monde présent à ce goûter et j’espère pouvoir participer à d’autres quand il y en aura (dis, Nathalie, tu organiserais d’autres goûter Abracadacraft ?).

Nathalie, au goûter !

 

Bilan général de ce salon : Super ! J’espère bien y retourner l’année prochaine, et je me demande si je ne vais pas tenter le salon de l’Aiguille en fête !

Bilan achat : j’ai tout ce que je voulais, et même un tout petit peu plus puisque je ne pensais pas acheter de patrons pour moi au départ. Bientôt, je vous montre ce que je fais avec tout ça !

Bilan budget : Presque respecté ! 8 € de plus, ça va quand même ! Mais j’ai quand même dû faire le gage que Pilou m’a donné !

 

Pssst ! Avec ce compte-rendu, je participe au concours d’Abracadacraft pour gagner l’Almanach créatif 2013 !