Allez hop, après un week-end à trimer dans notre maison, je reviens vous parler travaux. Car, comme je vous l’avais dit, c’est une maison des années 30 et si elle serait habitable dès maintenant, on préfère faire quelques travaux dedans avant de déménager.

Il y a les travaux que l’on va faire faire, parce qu’on ne se sent pas de les faire nous-même :

      – l’électricité : Dès la première visite, on s’est dit qu’il étai temps de mettre tout ça aux normes car, pour le moment, c’est un peu un amoncellement de bric de de broc, avec encore, à certains endroit, des fils cotons torsadés. Même si l’ancienne propriétaire nous a garantit qu’en 45 ans dans la maison, elle n’avait jamais eu un seul problème, on préfère tout faire refaire.

      – le chauffage : l’ancienne propriétaire chauffait uniquement le rez-de-chaussée avec un petit poêle dans l’entrée e une cuisinière à bois dans la cuisine ; dans les étages, elle utilisait des petits convecteurs électriques et des couvertures chauffantes lorsqu’il faisait trop froid. Comme on aime notre petit confort, on a décidé de faire installer le chauffage central (chaudière granulés bois + radiateurs au RDC et à l’étage), et ça sera pas mal.

     – les fenêtres : Et oui, les fenêtres sont belles, en beau bois et tout, mais elles sont en simples vitrages et il y quelques trous et courants d’airs. Alors, on passe au double vitrage. On aurait bien voulu du bois, mais au vu des devis et de notre budget, ça sera du PVC, en gardant quand même le design des fenêtres actuelles.

     – l’isolation du toit : A part une couche de mache-fer pas très efficace, la maison n’est pas isolée. Là aussi, on fait intevenir un artisan pour nous faire ça bien, avec une partie en combles perdues au dessus des pièces masardées, et une partie en rampants…

 

Voilà pour le travaux que l’on fait faire, mais avant que les artisans arrivent (à partir de mi-octobre), nous devons leur préparer le terrain :

     – pour la chaufferie, il a fallu recreuser un peu la cave et couler une dalle.

     – pour l’isolation du toit, il a fallu casser les murs de briques et enlever lattis et machefer pour pouvoir accéder aux rampants.

     – pour préparer la pose des radiateurs et des installations électriques, nous sommes en train d’arracher la tapisserie partout, plus les petits bouts de faience qui gêneront dans la cuisine et la salle de bain

     – En plus, nous voulons casser l’ancienne cheminée (du poêle à charbon) qui se trouve dans la salle à manger ôter pierres de parements et les moulures des plafonds (peintes à la main), ainsi qu’arracher toute les plaques de polystirène des plafonds…

 

Après… Oh ! Après, on verra… Mais il faudra bien refaire un enduit de finition, puis les peintures, l’aménagement et la déco…

A termes, on voudrait faire un cuisine aménagée et refaire la salle de bain (avec des WC), mais ça, ça sera une autre histoir pour dans un (bon) petit moment