Allez, une dernière notule sur cette collection, et après, on passe à autre chose, comme des cousettes pour moi, par exemple (ah ! Burda de septembre et octobre 2012), ou du tricot (encore faut-il que je termine ce que j’ai en cours)

Donc, voici de nouvelles coutures pour Capucine. Enfin, nouvelles pour vous, car Capucine les porte depuis déjà presque 3 semaines. Encore une fois, j’ai utilisé les patrons C’est Dimanche et j’ai retenté un patron des Intemporels pour bébés. Bah oui, quand on a une équipe qui gagne, pourquoi la changer ?

Brassières Oslo, Galway et Vienne, C’est Dimanche

Tablier Elsie, Intemporels pour bébés

Jean sur la base de Séville, C’est Dimanche

Comme on n’a jamais assez de petites brassières pour nos jolis bébés (je ne comprends pas pourquoi après chaque repas, elle se retrouve pleine de purée de la tête au pied), je lui en ai cousu quelques unes de plus dans des tissus trouvés cet automne lors de ma virée parisienne (en parlant de virée parisienne, je serai au salon Créations&Savoirs-faires le jeudi 22… Quelques unes seront là ?).

 

 

Je voulais aussi lui coudre un pantalon en jean, un vrai pantalon bien long. Car si j’aime voir les mollets ronds de ma fille, il faut reconnaître que les Séville et Graz habituels ne la réchauffent pas tant que ça ! Alors, en utilisant le patron Séville comme base, j’ai rallongé sérieusement les jambes et oublié la fente sur le côté pour obtenir un pantalon bien couvrant. je n’ai pas fait de fioritures à l’extérieur, à part une petite pastille de biais visible en bas de la jambe droite, mais l’intérieur est explosif puisque j’ai pris toutes mes coutures dans un biais rouge à pois blancs, et il faut dire que ça fait une chouette finition !