Cela faisait plusieurs semaines que j’avais envie d’une pissaladière, mais j’ai mis du temps à trouver le temps de la faire. Heureusement, les 3 jours de congés posés la semaine dernière m’ont permis à la fois de souffler (et tricoter, mais j’y reviendrai) et de cuisiner un peu…

Je me suis donc lancée dans une pissaladière, selon l’idée que je m’en faisais : une pâte à pain épaisse, aérienne et bien moëlleuse, une couche d’anchoïade, des oignons tout doux presque confits caramélisés, des herbes de Provence plus quelques anchois pour la décoration.

Et ma pissaladière, si elle ne ressemble peut-être pas à une « vraie » pissaladière, nous a bien plu et a été vite engloutie !

Ingrédients : 250 g de farine – 1 sachet de levure de boulanger – sel – eau tiède – 6 oignons – huile d’olive – 3+1 càs de sucre – un petit pot d’anchoïade – herbes de Provence – poivre – 6 anchois

Préparation :

     1. Préparer la pâte à pain en mélangeant les ingrédients les ingrédiets secs (farine, sel, 3càs de sucre), puis en ajoutant la levure de boulanger préparée selon les indications et enfin en ajoutant de l’eau tiède jusqu’à obtention de la consistance voulue. Pétrir avec attention. Laisser reposer une heure sous un torchon humecté d’eau chaude.

     2. Au bout d’une heure, repétrir un petit peu la pâte à pain et la disposer à plat dans le fond d’un plat allant au four, de 30 cm de diamètre. Laisser reposer de nouveau une heure.

     3. Pendant ce temps, éplucher les oignons et les émincer finement. Les faire cuire à feu très très doux avec un peu d’huile d’olive et 1 càs de sucre jusqu’à ce qu’ils soient extrêmement tendres. Si besoin, ajouter un petit fond d’eau pour ne pas que ça attache.

     4. Etaler de l’anchoïade sur la pâte à pain, recouvrir avec les oignons puis disposer les anchois en décoration. Parsemer d’herbes de Provence. Enfourner dans un four préchauffé à 200°C pour 30 minutes environ.