Pendant nos vacances en Andalousie, j’ai repris avec grand plaisir mes aiguilles à tricoter : elles m’avaient manqué !
J’avais emmené un petit stock de laines pour pouvoir travailler sur plusieurs projets selon mon envie : finir une paire de chaussette commencée il y a presque six mois, commencer un Ishbel ou bien tenter mon premier fair isle.

J’ai bien essayé de me replonger dans mon patron perso de chaussettes, mais j’ai enchaîné bourde sur bourde et j’ai donc laissé tombé (mais il faudra bien que je la finisse un jour, cette paire de chaussettes). Alors, j’ai pris mes deux pelotes de Malabrigo sock et fait un petit échantillon et des tests de couleurs afin de voir si j’étais capable de tricoter avec deux couleurs et choisir leur place dans le tricot, et hop, je me suis lancée ! J’aurai presque pu finir ce projet pendant les vacances, mais j’ai dû reprendre la bordure en côtes car elle était trop lâche. Je l’ai fini la semaine dernière, et j’en suis bien contente, il me plaît ce projet, et maintenant, je sais que je suis capable de tricoter du fair isle… De nouveaux horizons s’offrent à moi !


Patron : Selbu Modern, de Kate Gagnon Osborn
Malabrigo sock, col. Chocolate amargo et Terracota

Comme mon échantillon ne correspondait pas à celui du patron, j’ai fait quelques modifications pour arranger tout ça :
– aiguilles 3 mm pour le motif, 2,5 mm pour la bordure en côte.
– 160 mailles pour les côtes, 240 mailles pour la partie avec motif avec 10 répétitions de celui-ci
Comme j’ai repris la bordure, j’ai fait des côtes 2/2 et rabattu les mailles avec une bordure I-cord (c’est quoi le nom en français ?)

Plus de photos sur la page Ravelry de mon Andalusian Selbu