Vous allez croire que je ne fais qu’à manger… Et bien c’est un peu vrai en ce moment ! Après mes derniers coups de speed de Noël (ARGH ! Il me reste 2 jours et j’ai encore 15 trucs à coudre, 3 écharpes à tricotées et les emballages à faire !!!) et mes débuts dans le monde du travail, j’ai un peu (beaucoup) moins de temps pour moi et, en dehors de la cuisine, je ne bidouille plus trop grand chose de mes petits mains. Mais ça reviendra, pour les défis et parce que j’ai de nouveau quelques petits cadeaux à faire…

En attendant, encore une recette en retard, faite il y a déjà longtemps (2 mois ?!?), tirée directement de mon envie de réaliser une brioche proche du Saint-Genix de chez moi, à partir d’une recette issue de mes tests divers et variés (en Angleterre) pour parvenir à obtenir une bonne brioche.

Ingrédients : 500 g de farine – 2 sachets de levure de boulanger – 26 cl de lait – 30 g de beurre – 100 g de sucre, 1 pincée de sel – 3 œufs.

Préparation :

     1. Dans un grand saladier, mettre la farine, le sel, le sucre et bien mélanger. Ajouter la levure selon les indications du sachet et l’ajouter au précédent mélange.

     2. Faire bouillir le lait et y faire fondre le beurre. Laisser tiédir puis verser dans le saladier et bien mélanger.

     3. Ajouter les œufs un par un, en pétrissant bien (5 minutes environ).

     4. Laisser lever 2 heures dans un pièce chaude, le saladier couvert d’un torchon propre et humide.

     5. Aplatir la boule de pâte et placer des pralines roses au milieu, puis rabattre les bord de la pâte. Rajouter quelques pralines dessus. Badigeonner avec un peu de lait.

     6. Enfourner dans un four préchauffé à 180 °C (th.5-6) pour 45 minutes environ .